Prendre un deuxième chien

La décision de prendre un deuxième chien doit être mûrement réfléchie. Elle implique une révision de votre organisation, un budget supérieur, mais aussi une réflexion sur le bien-être de votre premier chien.

Ne prenez pas un deuxième chien pour combler un manque !

Vous devez prendre un deuxième chien pour de bonnes raisons et jamais pour combler un manque. Il arrive fréquemment que des gens veuillent adopter un deuxième chien, parce qu’ils ne prennent pas suffisamment de temps pour s’occuper du premier. Celui-ci s’ennuie, fait des bêtises en leur absence et développe des troubles comportementaux.

Prendre un deuxième chien n’est pas une solution dans ce cas. Les deux animaux souffriront toujours de votre absence et risquent en prime de s’entraîner pour faire des bêtises.

Le chien est un animal social qui supporte mal l’absence de son maître. Il a besoin de contact, de promenades et de jeux. Si vous ne disposez pas de suffisamment de temps pour votre chien, trouvez déjà une solution à ce problème et c’est seulement après que vous pourrez envisager de prendre un deuxième chien.

Disposez-vous du temps nécessaire pour vos deux chiens ?

Prendre un deuxième chien - promenade

Lorsque vous prenez un deuxième chien, vous devez lui consacrer du temps pour son éducation, qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un chien adulte.

Au quotidien, vous devez penser aux promenades. Si vous prenez un chien jeune et/ou plus sportif que le premier, vous devez multiplier les sorties. Si votre premier chien est vieux, peut-être devrez-vous organiser des promenades individuelles.

Par ailleurs, pensez à la logistique. Si vous vous déplacez à vélo par exemple, pouvez-vous prendre les deux chiens à la fois ? Si vous devez traverser un lieu urbain avant d’arriver dans la nature, n’est-ce pas dangereux avec deux chiens ?

Vous devez avoir le temps et l’énergie pour gérer les promenades de deux chiens. Avant de vous engager, pensez aussi à l’hiver pendant lequel vous avez souvent moins envie de sortir.

Votre premier chien est-il sociable avec les autres chiens ?

Certains chiens sont très sociables avec les humains, mais supportent (très !) mal leurs congénères. Ils se montrent agressifs lorsqu’ils croisent un autre chien en promenade et rendent la vie impossible des chiens de vos amis de passage à la maison. Cette agressivité se manifeste parfois par des attaques violentes.

Si telle est la nature de votre chien, la relation avec un deuxième chien risque d’être compromise. Vous aurez des problèmes pour gérer les rapports et la situation peut dégénérer lorsque vous êtes absent. Si en plus l’animal que vous adoptez est un chiot, il risque des blessures graves et dans tous les cas de vivre une enfance traumatique dont il conservera les séquelles.

Avez-vous bien éduqué votre premier chien avant d’envisager d’en prendre un deuxième ?

L’éducation d’un chien est essentielle pour entretenir de bons rapports avec vous et les autres membres de la famille. Si votre chien n’est pas obéissant, que les sorties en laisse sont compliquées, car vous ne le maîtrisez pas, qu’il fait des bêtises à la maison, etc., vous devez d’abord régler ce problème d’éducation avant d’envisager une nouvelle adoption. Si vous prenez un deuxième chien avant, il sera fatalement influencé par le premier et vous serez d’autant plus dépassé par les événements.

Si vous êtes débordé, n’hésitez pas à vous adresser à un éducateur canin qui vous donnera tous les conseils pratiques. Fort de ses enseignements, votre premier chien va vite rentrer dans le rang et vous disposerez de toutes les astuces pour bien éduquer votre deuxième chien, dès son arrivée.

Disposez-vous d’assez d’espace pour deux chiens dans votre maison ?

Prendre un deuxième chien - adobestock 192984291

Même si vous sortez souvent votre chien, il est important qu’il dispose de suffisamment d’espace pour sa vie quotidienne. Il doit notamment bénéficier de son coin pour ses gamelles et son panier.

Lorsque vous prenez un deuxième chien, il est impossible de deviner comment ils cohabiteront. En effet, même s’ils s’entendent à merveille, il leur faut deux paniers et deux jeux de gamelles. Peut-être préfèreront-ils s’entasser dans le même panier, mais vous n’avez aucun moyen d’anticiper.

Il est donc primordial de vivre dans une maison spacieuse pour accueillir un deuxième chien.

Disposez-vous du budget nécessaire ?

Avez-vous les moyens de multiplier votre budget par deux ? Pour le quotidien, il faut penser aux croquettes et jouets, mais aussi aux soins vétérinaires. Pendant toute la vie du chien, vous devez assumer une visite de contrôle par an, les produits antipuces et anti-tiques, les vaccins et les vermifuges.

Le temps passant, vous aurez à gérer des maladies courantes ou dues à l’âge et devrez toujours disposer d’une réserve pour un accident, plus ou moins grave.

Enfin, si vous partez en vacances sans pouvoir les emmener, vous devez doubler le prix de la pension qui les gardera.

Prenez soin du confort de votre premier chien

Si votre premier chien est âgé, réfléchissez au bouleversement que vous lui infligez avec un deuxième chien. Physiquement, il risque d’être bousculé par un chien plus jeune et plus fougueux.

Psychologiquement, votre chien trouve son confort dans sa routine et il vous a pour lui tout entier. Si vous prenez un deuxième chien, il pourrait se sentir négligé, voire abandonné, surtout si vous jouez avec l’autre, alors que lui n’en a plus l’énergie.

Lorsque vous adoptez un chien, vous vous engagez à lui offrir la meilleure vie jusqu’au bout. Il n’est pas question de le rendre malheureux en lui imposant un nouveau venu qu’il peut considérer comme une menace.

Comment choisir votre deuxième chien ?

Si vous avez pu répondre à toutes les questions qui précèdent et que vous êtes décidé à prendre un deuxième chien, voici quelques conseils pour le choisir.

Mâle ou femelle ?

Il est risqué de prendre deux mâles qui peuvent développer un conflit de territoire. Votre premier chien peut considérer comme une agression la venue d’un deuxième mâle. Deux femelles s’entendent généralement mieux, tout comme un mâle et une femelle.

Si vos deux chiens sont de sexes différents, la stérilisation de l’un ou l’autre semble inévitable, ce que vous devez intégrer dans votre budget.

Quel type de chien ?

Vous pouvez avoir deux chiens très différents, mais il faut cependant une cohérence de taille et d’énergie. Il faut qu’ils puissent jouer ensemble et que vous puissiez les promener ensemble.

Comment gérer la rencontre entre vos deux chiens ?

Vos deux chiens doivent se rencontrer dans un endroit neutre, spacieux et dans un contexte apaisé.

N’emmenez pas votre premier chien lorsque vous allez chercher le second. Leur première rencontre ne doit pas se faire au moment où le deuxième chien est déjà déstabilisé, car il change de foyer. Il n’est pas non plus question que leur premier contact se fasse dans l’espace confiné d’une voiture.

Allez chercher votre deuxième chien après avoir préparé un espace neutre pour votre retour. Ce peut être sur un terrain à côté de chez vous par exemple. Évitez la maison pour que le nouveau venu ne soit pas considéré comme un envahisseur.

L’idéal est bien sûr de ne jamais intervenir et de les laisser en liberté, mais il est sage de prévoir une deuxième personne avec vous, afin que chacun tienne un chien en laisse, au cas où la rencontre serait un peu tendue. Si vous sentez quelque inimitié, soyez patient et prenez le temps de les laisser s’approcher progressivement. Récompensez-les dès que vous constatez les signes amicaux (la queue qui bat, les yeux rieurs, etc.).

Vous pouvez ensuite les lâcher si l’endroit est clos pour les laisser faire connaissance.

De retour à la maison avec vos deux chiens

Prendre un deuxième chien - gamelle

Pour l’accueil à la maison, retirez par précaution les gamelles. Laissez le panier de votre chien et préparez-en un deuxième, dans une pièce à part. Laissez le nouveau venu visiter chaque pièce et faire le tour du jardin.

Lorsque l’excitation est retombée et que les deux chiens sont apaisés, posez les gamelles auprès de chacun des paniers. La nourriture pouvant constituer une source de conflit, veillez à ce que chacun respecte l’espace de l’autre.

Pour la ou les premières nuits, il est préférable que chaque chien dorme paisiblement dans des pièces à part, dans leur panier et avec leurs gamelles. Lorsque vous serez sûr que leur entente est parfaite, vous pourrez ouvrir les portes et même les faire dormir dans la même pièce.

Dans tous les cas, soyez patient, car vous vous engagez pour des années. Montrez-vous équitable, ne négligez jamais l’un des deux et tout devrait bien se passer. Si la cohabitation s’avère chaotique malgré tous vos efforts, adressez-vous à un éducateur canin qui vous conseillera.

Abonnez-vous

à la Newsletter AmiCanin et recevez chaque mois des informations, conseils et astuces autour de votre ami canin !