Emmener son chien en voiture : les bases

chien en voiture

Animal de compagnie par excellence, le chien aime vous accompagner partout où vous allez, ce qui est beaucoup moins courant pour le chat qui préfère demeurer sur son territoire. Il est donc essentiel que votre compagnon voyage en voiture avec vous. Il faut dans ce cas que vous respectiez le Code de la route et que vous assuriez sa sécurité, comme celle de tous les passagers du véhicule. Voici ce que dit la loi, ainsi que les accessoires et aménagements indispensables pour rouler en toute quiétude. Vous devez aussi penser au bien-être du chien et prévoir des pauses.

Ce que dit la loi sur le transport du chien en voiture

Trois articles du Code de la route et du code rural concernent le transport d’un chien en voiture.

L’article R412-1 du Code de la route

L’article R412-1 du Code de la route spécifie que tout passager d’une voiture doit « porter une ceinture de sécurité homologuée ».

Le chien est-il un « passager » ? Certains objectent que ce n’est pas le cas. La loi française considérait il y a encore peu les animaux comme des meubles. Elle a évolué, mais le terme de passager demeure cependant ambigu. Toutefois, il s’agit ici de sécurité pour votre chien, ainsi que pour tous les passagers du véhicule. En cas d’accident, et même d’un freinage brusque ou d’un simple accrochage, votre chien est éjecté tel un boulet de canon. Il peut être grièvement blessé, voire être tué, en plus de blesser d’autres passagers.

Par ailleurs, si vous vous faites arrêter par un officier de police, s’il considère votre animal comme un passager, il vous verbalisera avec une amende de quatrième classe à 375 €. Vous pourrez toujours la contester, mais vous devrez d’abord payer, puis subir de longues procédures.

Il est donc plus que recommandé d’attacher votre chien en voiture.

L’article R412-6 du Code de la route

L’article R412-6 du Code de la route spécifie que le conducteur doit être libre de ses mouvements pour conduire et que rien à l’intérieur du véhicule ne doit perturber son champ de vision.

Ceci implique que votre chien ne se déplace pas librement et risque de vous distraire.

L’article R214-50 du Code rural

Enfin, l’article R214-50 du Code rural précise que « le transport d’animaux dans les voitures particulières (…) est effectué sous la responsabilité de l’accompagnateur de telle sorte que les animaux disposent d’un espace et d’une aération répondant à leurs besoins vitaux ».

Une contravention de quatrième classe est aussi prévue en cas de non-respect.

Les équipements de sécurité pour le transport en voiture de votre chien

Emmener son chien en voiture : les bases - chien voiture 2

 

Le choix des équipements et accessoires de sécurité dépend de la taille du chien, de sa docilité et de l’emplacement qui lui est réservé.

Les petits chiens occupent généralement la banquette arrière, tandis que les gros chiens sont beaucoup plus à l’aise dans le coffre. Il faut pour cela qu’il communique avec l’habitacle, car un coffre indépendant ne permet pas de faire circuler l’air et un chien y étoufferait.

Il est déconseillé de mettre votre chien sur le siège passager, car il a tendance à vous distraire, mais rien ne vous l’interdit.

Le harnais de ceinture de sécurité

La solution la plus économique et la moins encombrante est le harnais de sécurité qui se fixe à la ceinture de sécurité du véhicule. Il existe plusieurs modèles à sélectionner selon le gabarit de votre chien. Utilisez bien un harnais et non un collier qui étrangle le chien s’il est projeté en cas de choc.

Le sac ou la caisse de transport

Le sac ou la caisse de transport constitue une solution pratique pour les petits chiens. Vous en trouvez de différentes matières, souples ou rigides, avec une visibilité plus ou moins étendue. La caisse rigide offre une meilleure protection pour l’animal en cas d’accident. Placez une petite couverture sur le fond de la caisse pour la rendre confortable.

La cage de transport doit être fixée pour ne pas être projetée en cas de freinage brusque ou de choc. Le chien en subirait les conséquences, mais aussi les autres passagers. Les caisses prévues pour le transport en voiture se fixent comme les sièges auto pour bébé, par un système de sangles reliées aux sièges et aux ceintures de sécurité.

Il est déconseillé de caler la caisse de transport par terre, entre la banquette arrière et les sièges avant. Le chien peut se sentir oppressé et surtout, en cas de renversement de la voiture ou de tonneaux, la caisse va rebondir dans l’habitacle et causer des dégâts. Elle risque d’éclater et le chien ne sera plus protégé.

La grille de séparation

La grille de séparation s’avère idéale pour le ou les chiens voyageant dans le coffre. En cas de choc, ils ne peuvent être éjectés. Les animaux conservent leur liberté de mouvement. Ils peuvent se coucher, s’asseoir ou rester debout. Ils disposent d’une vue à 360° et restent en contact visuel avec vous. Les passagers sur la banquette arrière peuvent maintenir un contact physique qui rassure les chiens anxieux en voiture.

Vous pouvez aussi faire voyager vos petits chiens dans le coffre. Lorsque vous sortez à la campagne et que votre ou vos chiens ont batifolé dans l’herbe et la boue et qu’ils se sont baignés, vous serez bien contents de les laisser dans le coffre et ainsi de préserver vos banquettes.

Préparez le voyage en voiture avec votre chien et prévoyez des pauses

Vous n’avez pas de précautions particulières à prendre si votre trajet en voiture dure moins d’une heure. En revanche, pour un long voyage, vous devez anticiper quelques éléments.

Emmener son chien en voiture : les bases - chien voiture 3

 

  • Ne nourrissez pas votre chien juste avant de partir, afin qu’il puisse digérer tranquillement. C’est d’autant plus vrai si vous vous apprêtez à emprunter des routes sinueuses, comme les routes de montagne ou certaines départementales.
  • Si votre chien possède un jouet fétiche, emportez-le pour le rassurer et lui tenir compagnie.
  • Prévoyez des pauses pendant lesquelles vous et votre animal pourrez vous dégourdir les jambes et passer aux toilettes. Choisissez des lieux adaptés. Sur l’autoroute par exemple, préférez les aires en dehors des stations-service où le chien peut aller faire ses besoins dans la nature.
  • Profitez des pauses pour lui donner à boire et une collation pour les longs voyages.
  • En plus des gamelles, vous pouvez prévoir une bouteille d’eau spécifique pour les chiens. Elle est munie d’un réceptacle au niveau du bouchon qui sert de gamelle à eau. Cette bouteille est plus pratique à utiliser, surtout pendant le trajet. L’un des passagers peut ainsi donner à boire au chien entre deux pauses s’il a soif, sans en renverser partout.
  • Prévoyez également du papier essuie-tout si votre chien risque de vomir, ainsi qu’un linge absorbant pour les chiens qui bavent.
  • Ne laissez jamais votre chien passer sa tête par la vitre. Avec la vitesse, des poussières et des débris peuvent le blesser ou se loger dans ses yeux, ses oreilles et son nez, et provoquer des irritations.
  • Ne laissez jamais le chien seul dans la voiture arrêtée sans entrouvrir au moins deux fenêtres pour créer un courant d’air. S’il y a du soleil ou s’il fait très froid, ne laissez jamais le chien dans la voiture, même avec les fenêtres entrouvertes. Vous pourriez mettre en jeu la vie de votre animal.

Abonnez-vous

à la Newsletter AmiCanin et recevez chaque mois des informations, conseils et astuces autour de votre ami canin !