Chien malade en voiture : comment lutter contre le mal des transports

Votre chien est malade en voiture ? Le mal des transports est une affection bénigne, mais compliquée à gérer. Nombreux sont les chiens à mal supporter les voyages, notamment en voiture. Voici comment déterminer la cause de ce malaise et comment y remédier pour que votre chien puisse vous accompagner partout, en toute quiétude.

Les raisons du mal des transports chez le chien

Un chien victime du mal des transports supporte mal les voyages en voiture, bateau, train, etc. La voiture est le moyen de transport le plus fréquemment utilisé et vous devez pouvoir emmener votre chien avec vous, en promenade, week-end, vacances, enfin partout, sans qu’il vomisse sur vos banquettes et que le pauvre animal mette des heures à se rétablir de son voyage.

Il existe deux raisons majeures qui expliquent qu’un chien soit malade en voiture : le stress et un dysfonctionnement de l’oreille interne.

Le stress du chien en voiture

Le voyage en voiture est stressant à plus d’un titre. Le chien ne sait pas où vous l’emmenez, ce qui peut l’inquiéter. Le cas le plus fréquent est l’association de la voiture avec un événement déplaisant, la visite chez le vétérinaire par exemple.

La voiture est aussi un endroit confiné, dans lequel le chien peut se sentir à l’étroit. Il y est attaché par un harnais, isolé dans le coffre ou enfermé dans une caisse de transport. Or, vous ne pouvez pas lui expliquer que c’est pour sa sécurité qu’il ne peut pas circuler librement. De plus, l’habitacle réagit comme une caisse de résonnance et l’ambiance bruyante ajoute à l’anxiété de l’animal.

La peur tout simplement constitue un facteur d’anxiété. Chaque chien possède sa propre personnalité. Certains affichent une décontraction déconcertante en toutes circonstances, quand d’autres s’effraient de tout ce qui bouscule leur routine.

Vous devez également tenir compte du passé de votre chien. Peut-être n’a-t-il pas été habitué à monter en voiture lorsqu’il était chiot ou qu’il a vécu un événement traumatique qui lui a laissé des séquelles.

La perception décalée de l’oreille interne

Le mal des transports peut être dû à un dysfonctionnement de l’oreille interne. C’est le cas chez les animaux, comme chez les humains. L’oreille interne gère notre équilibre. Son appareil vestibulaire envoie des messages au cerveau, notifiant la position du corps et son déplacement.

Le mal des transports est généré par un décalage entre ce que perçoit l’œil et ce que perçoit l’oreille interne. L’habitacle de la voiture paraît fixe pour l’œil, tandis que l’oreille interne signale que le corps est en mouvement dans l’espace. Cette opposition de la perception engendre des nausées et des vomissements.

Les chiots sont plus souvent touchés que les chiens adultes, car la gestion de leur oreille interne n’est pas encore pleinement performante, alors qu’elle est en plein développement. En grandissant, ce trouble peut se résoudre naturellement, ou pas…

Apprenez à reconnaître le signe que votre chien est victime du mal des transports

Chien malade en voiture : comment lutter contre le mal des transports - chien voiture 02

 

Outre le vomissement, le chien exprime son mal des transports par d’autres symptômes, parfois contradictoires.

  • Agitation ou au contraire une apathie totale.
  • Tremblements, gémissements et aboiements.
  • Bâillements et halètements qui annoncent les troubles digestifs.
  • Salivation excessive qui indique que l’estomac est malmené.
  • Marquages urinaires ou diarrhées.

Les solutions au mal des transports

Il existe heureusement des solutions pour vaincre le mal des transports, car il n’est pas question que vous renonciez à ce que votre chien vous accompagne.

Avant de partir

Le chien est doté de sens subtils et il pressent un voyage en voiture proche. S’il se montre de bonne composition et apprécie les voyages en voiture, vous n’avez pas besoin de le préparer psychologiquement. En revanche, montrez à un chien anxieux que vous allez bien l’emmener avec vous. Sortez son accessoire de transport (harnais ou cage), afin de le rassurer sur le fait qu’il fera bien partie du voyage.

Si votre chien possède un jouet favori, placez-le dans la voiture ou sur les bagages que vous êtes en train de préparer, avec sa laisse, pour qu’il comprenne qu’il vient avec vous.

Si vous le pouvez, laissez votre voiture ouverte devant la maison. Certains chiens commencent à paniquer dès qu’ils sentent qu’un voyage se prépare. Parfois, le simple fait de monter dans la voiture à l’arrêt les rassure sur le fait qu’ils feront partie de l’aventure.

Le confort dans la voiture

Il peut être conseillé de faire voyager un chien sensible au mal des transports dans une caisse. Mais il est important qu’il voie le paysage pour que sa vision s’accorde à ce que ressent son oreille interne. Préférez le harnais et attachez-le de préférence au milieu de la banquette arrière, afin qu’il puisse voir l’horizon devant lui.

 

Chien malade en voiture : comment lutter contre le mal des transports - chien voiture 03

 

Prenez ses objets familiers et rassurants, comme sa couverture et son jouet fétiche.

Ne vous contentez pas de la climatisation et n’abusez pas du chauffage. Entrouvrez régulièrement deux fenêtres le temps de renouveler l’air de l’habitacle, car l’air confiné ajoute au malaise.

Faites des pauses fréquentes qui lui permettent de se dégourdir les pattes et de prendre l’air, mais aussi de rétablir l’équilibre de son oreille interne. Profitez-en pour le faire boire.

Si vous n’êtes pas seul, demandez à un passager de le caresser et de lui parler pour le rassurer.

Le bon comportement en voiture

  • Conduisez avec la plus grande fluidité, sans à-coups, accélérations et freinages brutaux ou virages secs.
  • Ne donnez pas à manger à votre chien dans l’heure qui précède votre départ, afin qu’il ait le temps de digérer son repas. Évitez également le repas dans l’heure qui suit votre arrivée.
  • Ne grondez jamais votre chien s’il se montre stressé ou vomit, car vous aggraveriez la situation.

Les séances de familiarisation avec la voiture

Il est important d’habituer votre chien en procédant à de courtes séances avant de vous lancer dans un long trajet. Idéalement, vous commencez cet apprentissage lorsqu’il est chiot, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Commencez par faire monter votre chien dans la voiture avec vous et restez-y un petit quart d’heure sans démarrer. Vous pouvez répéter cela chaque jour pendant une semaine pour le familiariser avec l’habitacle du véhicule.

Durant les séances suivantes, contentez-vous d’un tour de voiture d’une dizaine de minutes. Puis augmentez progressivement les durées. Il est important que le chien associe la voiture à un moment agréable. Les destinations doivent donc le mener dans un endroit où il va passer du temps avec vous, courir, jouer, etc. Lorsque vous rentrez à la maison, félicitez-le pour avoir été sage.

Au cours de cet apprentissage, vous ne devez pas vous-même vous montrer anxieux, car votre chien le détectera et s’inquiétera de votre comportement suspect.

Les traitements médicaux

Si rien n’y fait et que votre chien est toujours malade en voiture, parlez-en à votre vétérinaire. Les traitements médicaux doivent constituer le dernier recours, mais vous n’avez parfois pas le choix chez des chiens sujets au stress ou victimes d’une oreille interne défaillante.

Le vétérinaire peut vous prescrire des médicaments anti-vomitifs ou de légers sédatifs qui vont l’aider à somnoler, ce qui fait passer le voyage plus rapidement.

 

Chien malade en voiture : comment lutter contre le mal des transports - chien cachet

Pour calmer l’anxiété, vous trouvez également des formules homéopathiques, ainsi que des solutions bio en diffuseurs ou en sprays. Elles utilisent l’aromathérapie avec les huiles essentielles, ainsi que des phéromones apaisantes qui aident naturellement le chien à se relaxer. Testez différentes offres, car tous les chiens ne réagissent pas de la même façon et vous devez trouver la formule qui convient à votre compagnon.

 

Bonne route…

Abonnez-vous

à la Newsletter AmiCanin et recevez chaque mois des informations, conseils et astuces autour de votre ami canin !